Menu Fermer

Auteur/autrice : JanvierU

MESSE 25 juin 2023 : Un au-revoir et un merci à nos chères sœurs !

 

MESSE 25 juin 2023 : Un au-revoir et un merci à nos chères sœurs !

 Janvier m’a chargé d’exprimer quelques mots pour vous remercier, vous, nos religieuses mortagnaises, filles de la Sagesse. Aujourd’hui, vous êtes nombreuses à être venues nous dire au-revoir !

Moi qui ne suis ni vendéen, ni mortagnais, je me suis plongé un peu dans l’histoire locale. Les religieuses, filles de la sagesse, comme partout dans le monde, ont énormément contribué à la vie des populations, là où elles sont envoyées. Notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, du développement, de la pastorale.

A Mortagne, dès 1769, des religieuses, des filles de la Sagesse, ont commencé à faire la classe aux enfants à l’emplacement des locaux actuels. Puis ce fut la congrégation des Frères de Saint Gabriel qui à partir de 1830 assure l’enseignement de l’école de garçons située au 1 rue Belle Allée. La fusion des deux écoles, saint Pierre et Sacré Cœur, voit le jour en 2000 et prend le nom de saint Léger.

Comme dans tous les établissements scolaires, les religieux, religieuses ont été peu à peu remplacés par des laïcs. Mais les sœurs n’ont pas quitté Mortagne. Elles se sont installé rue Nantaise, formant une petite communauté, perpétuant ainsi leur présence à nos côtés. Il en est ainsi jusqu’à cette année 2023. Rue Nantaise, à plusieurs adresses su

ccessives, par équipe de 3 ou 4, vous y avez posé vos valises, bien souvent après avoir bourlingué sur différents continents.

Toutes les sœurs qui s’y sont succédé ont toujours eu à cœur d’être en lien étroit avec les curés successifs, avec les paroissiens. C’est à ce titre que nous tenions à vous dire un très grand merci pour votre présence, pour votre participation à la prière, pour votre gentillesse et votre disponibilité. Je me souviens que sœur Monique, partie trop tôt vers le Père, a fait partie de mon groupe d’accompagnement durant mes années de cheminement vers le diaconat, sœur Marie-Paule a présidé des funérailles jusqu’à ce que le contexte du Covid en décide autrement. Quelques sœurs ont fait partie des équipes liturgiques, ou ont participé à la vie de la paroisse de manière diverse, chacune selon ses talents, etc…

Comme pour nous tous, le grand âge arrive et il faut penser à demain, ce qui amène à des décisions pas toujours faciles. Nous vous chargeons, vous qui êtes présentes en ce jour d’au-revoir, de vous faire les messagères de nos regrets, de nos immenses mercis, de nos meilleurs souvenirs. Nos prières vous accompagnent dans ces moments pas faciles à vivre.

En bas, vous trouverez quelques photos qui ont marquées cette messe d’action de grâce et d’aurevoir des sœurs de Filles de la Sagesse à la Paroisse Saint-Barthélemy-de-Mortagne. La fin de la messe a été suivie par un moment de convivialité entre les sœurs et les paroissiens.

 

Mot d’aurevoir prononcé par Michel GUILLIER, diacre sur la paroisse

Formation « Ensemble pour la mission », Mouchamps les 1er et 15 mars

Le 1er mars, 5 personnes de notre paroisse, ont participé à la 1ère rencontre de cette formation, à Mouchamps, de 18h30 à 22h. Le sujet était : « La vocation baptismale, c’est quoi ? ».

Après un temps de prière, le père Patrice Boursier a fait un exposé sur ce à quoi nous sommes appelés par le baptême. Ce sacrement nous donne à tous, trois fonctions :

  • La fonction d’annonce de la Parole : annoncer, interpréter, méditer la Parole de Dieu.
  • La fonction de sanctification : répandre l’Esprit Saint en le recevant d’abord nous-mêmes, dans la prière et les sacrements.
  • La fonction de gouvernement (ou service) : Avec le Christ, il n’y a pas d’autres manière de gouverner, de régner que celle qui consiste à servir.

Suite à cet enseignement, 3 personnes de la paroisse de Chantonnay ont témoigné comment elles vivaient leur vocation baptismale en lien avec l’une des 3 fonctions (la prière, la méditation de la Parole de Dieu et le service aux autres). Ce fut 3 témoignages très beaux et très forts.

Après le temps du pique-nique, les participants se sont mis en petits groupes pour échanger et partager sur leur propre vocation baptismale. Chacun a pu s’exprimer sur la « fonction » qui l’inspirait le plus (prière personnelle ou communautaire, étude et méditation de la Parole de Dieu et le service aux autres).

Cette soirée très riche, par les différentes interventions et les échanges, a permis à chacun et à chacune de prendre du temps pour réfléchir à cette question : « Comment je vis ma vocation  baptismale ou bien comment je peux progresser ? »

 

A noter : les 2 autres rencontres (même lieu et mêmes horaires)

  • Le 15 mars : L’Église communion
  • Le 29 mars : Ensemble pour la mission

 

Par Annie G

 

« L’Eglise, communion » était le thème de cette deuxième soirée de formation « Ensemble, acteurs pour la mission » qui s’est déroulée le 15 mars à Mouchamps.

 

Après un temps de prière commune, Yves Loiseau du service de la formation permanente du diocèse, nous a fait découvrir ou redécouvrir des textes importants relatifs à la naissance de l’Eglise, notamment à partir du livre des Actes des Apôtres.

Quelques points forts entendus dans son exposé :

  • Nous avons une image idéale des premières communautés chrétiennes, cependant il y avait des tensions comme dans toute communauté.
  • Le mot Eglise signifie que nous sommes convoqués par le Christ pour nous rassembler.
  • Comme chrétiens nous avons été choisis par Dieu, nous avons répondu à son appel, puis nous faisons une rencontre personnelle avec le Christ (dans la Parole et l’Eucharistie), après quoi nous sommes envoyés avec les autres, vers les autres (source de dynamisme) : c’est le sens de ce que nous vivons à la messe.
  • L’Esprit-Saint nous envoie en mission. Qui entendra si personne annonce ? A qui pourra-t-on poser des questions ? Beaucoup de gens cherchent Dieu (Mc 1, 37) ;
  • L’assemblée de Jérusalem nous montre qu’il faut un lieu (l’Eglise) pour débattre ensemble, et aussi une autorité qui tranche.
  • Dans « La joie de l’Evangile », le pape François écrit qu’il nous faut d’abord prendre le temps d’écouter les personnes que nous rencontrons, puis leur présenter la Parole en rappelant l’annonce fondamentale, le Kérygme : Dieu a envoyé son Fils Jésus qui est mort et ressuscité pour nous sauver de la mort et du mal (du péché).
  • Le Seigneur nous apporte toujours son soutien pour que nous soyons pleinement missionnaires
  • Nous avons besoin de lieux de relecture de notre vie.

 

Après la pause pique-nique, Paul Craipeau, diacre permanent chargé de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle, nous a aidé à creuser « La diversité des vocations dans la communion missionnaire ».

  • Nous avons approfondi les missions des laïcs, des prêtres, des diacres, des consacrés, à partir de la lettre pastorale publiée par Mgr Jacolin le 24 novembre 2019 « Ensemble pour un nouvel élan missionnaire de nos paroisses ».
  • Puis Paul nous a montré comment la croissance des premières communautés chrétiennes s’était appuyée sur cinq piliers :
  • La fraction du pain: La liturgie ; ils adorent en esprit et en vérité.
  • La communion: communion fraternelle, ils forment une belle communauté.
  • Le service: ils partageaient en fonction des besoins ; ils vivent la charité, le partage.
  • La formation: ils étaient assidus à l’enseignement des apôtres ; ils deviennent disciples.
  • Le témoignage: ils avaient la faveur du peuple ; ils évangélisent.

 

La troisième et dernière soirée de formation aura lieu le 29 mars, sur le thème « La paroisse et les enjeux de la proximité pour la mission ».

Par Philippe R

Formation du doyenné

Formation ensemble pour la mission, pour le doyenné des Herbiers

Mercredi 1er mars 2023 à Mouchamps, salle des fêtes de 18h30 à 22h00.

Les trois soirées:

  • 1er mars : La vocation baptismale
  • 15 mars : L’Église communion
  • 29 mars : Ensemble pour la mission

Sont invités tous les acteurs principaux e la pastorale sur chaque paroisse.